Pathologies

Dégénérescence Maculaire liée à l’âge ou DMLA

La DMLA est la principale cause de perte de vision chez les personnes âgées. Cette maladie affectant progressivement la vision centrale (macula) n’entraîne pas une cécité complète. On connaît deux formes de DMLA :

– la DMLA sèche, c’est la plus courante et celle qui se développe le plus lentement. Elle se manifeste par un amincissement et une fragilisation de la rétine qui a pour conséquence une dégradation de la vue.

– la DMLA humide, moins courante mais se développe plus rapidement et engendre plus de difficultés au quotidien. Elle est provoquée par le développement anarchique de vaisseaux sanguins derrière la rétine.

Les deux formes de DMLA sont liées principalement à l’âge, aux antécédents familiaux, à l’alimentation, à l’exposition au soleil et au tabagisme. Comme toute maladie, si le diagnostic est posé suffisamment tôt, l’évolution de la maladie peut être freinée.

 

La rétinopathie Diabétique

C’est une maladie découlant directement du diabète et qui peut déboucher sur une cécité. Le sucre présent en trop grandes quantités dans le sang, va altérer les micro vaisseaux de la rétine. Cette dernière va se retrouver en déficit de nutriments et d’oxygène. La rétinopathie diabétique résulte de plusieurs facteurs : l’ancienneté du diabète et de son degré, l’hypertension artérielle, le tabagisme… Si vous êtes sujet au diabète, le contrôle régulier de votre glycémie peut aider à prévenir l’apparition d’une rétinopathie. Si malgré tout le diagnostic est posé, la stabilisation est en général possible grâce à un traitement au laser des liaisons les moins importantes. Nous proposons ce diagnostic ainsi que ce traitement dans nos Centres de Santé.

Le Glaucome

Le glaucome se manifeste par une perte progressive de la vision périphérique, perte qui à terme peut entraîner une cécité. Il se révèle en général après 40 ans et n’entraîne pas nécessairement de douleur particulière ni de baisse d’acuité visuelle au début. Une mauvaise circulation de l’humeur aqueuse au sein de la chambre antérieure de l’œil augmente la pression à l’intérieur de celle-ci. Il en résulte donc une compression du nerf optique qui se dégrade au cours du temps. La circulation de l’information vers le cerveau n’est donc plus assurée. L’hérédité est le facteur numéro un de l’apparition d’un glaucome. Un suivi régulier par un ophtalmologiste est indispensable. Le traitement du glaucome est bien maîtrisé : prescription de gouttes, de laser ou de la chirurgie. Nous proposons ce diagnostic ainsi qu’un traitement approprié dans nos Centres de Santé.

La rétinopathie pigmentaire

Cette maladie héréditaire perturbe la vision des deux yeux conjointement. À terme, la cécité est inéluctable. La destruction progressive des cellules qui constituent la rétine entraîne une perte progressive de vision périphérique ou l’apparition de tâches isolées prenant de l’ampleur au cours du temps. Les personnes touchées par la rétinite pigmentaire vont remarquer une transformation de leur champ visuel, celui-ci se réduit inexorablement à un tunnel de plus en plus mince. À ce jour, aucun traitement n’a encore été découvert. Cependant, grâce à des filtres et des verres adaptés l’optimisation de la vision des patients est possible.

La cataracte

La cataracte est la plus connue des pathologies pouvant affecter votre vision. Première cause de cécité dans le monde, cette maladie s’explique par l’opacification du cristallin. Elle se traduit par une vision laiteuse de plus en plus marquée. On note aussi en général une augmentation de la sensibilité à la lumière.
Le seul traitement possible de cette maladie est une intervention chirurgicale. Cette opération devenue avec les progrès techniques simple et très courante : il s’agit de remplacer le cristallin par une lentille appelée implant.

Source : Visaudio