Défauts visuels

Plus de la moitié de la population souffrant d’un défaut de la vision, vous êtes peut être concerné. Vision floue, lecture difficile, maux de tête, œil qui pique… ces symptômes peuvent vous alerter et vous signifier que vous êtes touché par un défaut de la vision. Voici les principaux défauts visuels.

Les principaux défauts visuels

La myopie

Le myope voit flou de loin alors que sa vision est nette de près. C’est le défaut de la vision le plus répandu puisque la moitié des porteurs de lunettes en sont atteints.

Il se dit souvent que l’œil d’un myope est trop long ou trop puissant. La rétine ne reçoit pas une image nette car celle-ci se forme avant. Le cerveau réceptionne alors une image floue.

Vous pouvez reconnaître une myopie par le signe « moins » figurant sur l’ordonnance de lentilles ou de  lunettes.

exemple : œil droit : – 3, 00 ; œil gauche : – 2,25

myopie

 L’hypermétropie

 L’hypermétrope voit net de loin mais fatigue rapidement en vision de près. Chez l’enfant en bas âge, l’œil n’ayant pas sa taille définitive, ce défaut visuel est naturel. On constate facilement ses effets lorsque l’on regarde longtemps un écran.

 Il se dit souvent que l’œil d’un hypermétrope est trop court. La rétine ne reçoit pas une image nette car celle-ci se forme derrière. Grâce à l’accommodation (déformation du cristallin), cette image peut être améliorée mais au prix d’une fatigue plus importante. On parle parfois de lunettes de repos pour les faibles hypermétropie.

 Vous pouvez reconnaître une hypermétropie par le signe « plus » figurant sur l’ordonnance de lentilles ou de  lunettes.

 exemple : œil droit + 1,50 ; œil gauche : + 2,75

hypermetropie

L’astigmatisme

L’astigmate naît avec son défaut. Le diagnostic est évidemment plus tardif lorsqu’une acuité maximum est nécessaire (apprentissage de la lecture ou utilisation d’un écran).

Il se dit souvent que l’œil astigmate voit déformé à toutes les distances. La cornée d’un œil astigmate étant déformée, il est impossible au système optique de faire le point pour avoir une vision nette à une distance donnée. La cornée d’un œil astigmate présente deux rayons de courbure au lieu d’un seul. Il se forme donc deux images au lieu d’une. Ce défaut visuel se manifeste le plus souvent par une mauvaise définition des détails.

Vous pouvez reconnaître sur l’ordonnance un astigmatisme par deux données chiffrées et un axe en degrés.

Exemple : œil droit : + 0,50 (-1,00) 80° ; œil gauche : -1,00 (+0,50) 55°

astigmatisme

La presbytie

Le presbyte est gêné de près. Cette gêne apparaissant aux alentours de quarante-cinq ans est naturelle.

Avec l’âge l’élasticité du cristallin diminue et sa capacité à faire le point de près s’amenuise. C’est la presbytie.

Si vous êtes déjà porteur de lunettes ou lentilles, il faut corriger à la fois le défaut visuel déjà présent et la presbytie. L’évolution des techniques nous permet de vous équiper en lentilles multifocales ou verres progressifs.

Si vous n’avez jamais eu besoin de correction visuelle, des lunettes de près ou à profondeur de champ vous permettront de retrouver un confort de vision de près optimal.

Vous pouvez reconnaître sur l’ordonnance la presbytie par la mention « add » suivi d’un chiffre compris entre 1 et 3.

Exemple d’un myope presbyte (-3,00 pour la myopie et add + 2,00 pour la presbytie) :

Œil droit : -3,00 add + 2,00

presbytieSource : Visaudio